FIBD Angoulême 2016

De retour du festival sexiste !

Bon, fi des mauvaises langues, c’était très bien, malgré le manque de représentativité du festival déjà décrié y compris ici sur Génialifique.20160129_140658

C’était mon premier Angoulême, j’ai aimé les expos, surtout l’expo sur l’art de Morris, très bien faite, qui décortique brillamment le travail du maître, et la série des « coulisses » des auteurs des Lastman projetée dans l’expo éponyme.

J’ai moins aimé le monde dans l’espace BD adultes, et l’attente pour obtenir des dédicaces des auteur-e-s les plus connu-e-s.

Il faut passer du temps dans les espaces BD indépendante et les expos qui sont moins plein-e-s de monde et qui font découvrir des nouveautés et des performances comme ces dessinateurs qui vous fabriquent une immense fresque sous vos yeux ébahis et admiratifs.

20160129_164022
Un live draw en cours au FIBD 2016 à Angoulême. Très impressionnant ! 

Bon, et je repars tout de même avec un lapinot dessiné par Tronheim et un méchant cow-boy par Mathieu Bonhomme !

Le grand prix est par ailleurs allé au Belge Hermann.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s